• Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • LinkedIn Social Icon

© 2018 Gildas Lefeuvre / GL Connection

MEDIA TRAINING

Comment gérer ses relations avec les médias, comment répondre avec aisance aux interviews, comment bien formuler ses messages, comment intéresser ses interlocuteurs, maîtriser sa communication… Conçu et éprouvé à la base pour des artistes, le media training peut également être utile à toutes personnes amenées à prendre la parole en public : personnalités, politiques, animateurs, dirigeants, managers d’équipes, responsables d’organismes, formateurs, conférenciers, etc.

Savoir être...

L’artiste face au miroir – L’acceptation de la critique et du regard de l’autre – L’artiste, personne publique et son activité sociale ● Les quatre dimensions qui s’entremêlent : ce que l’on est réellement, ce que l’on pense être, l’image que l’on envoie aux autres et ce que les autres en perçoivent.

 

Savoir parler...

La communication orale – La prise de parole en public – Faire en sorte qu’elle soit fluide, cohérente et dynamique – Identifier ses points forts et ses points faibles, ses fragilités – Gérer son stress ● Les appréhensions possibles et comment les dépasser : trac, manque de confiance en soi, peur de ne pas être compris, de ne pas savoir convaincre, de ne pas intéresser, peur du regard des autres, a priori sur les médias, réticences à séduire, problèmes d’ego, problèmes d’humeur…

 

Savoir communiquer...

La promotion et ses nécessités – L’artiste VRP de son propre projet – L’importance de l’image – L’enjeu d’une interview réussie / Les conséquences d’une interview ratée ● Comprendre les médias et leur fonctionnement – La perception des journalistes – Comprendre leur fonctionnement, leurs besoins et leurs attentes – La gestion de ses relations avec les médias.

 

Se préparer à l'interview;..

Définir les infos et messages à faire passer – Quelle actualité à défendre (disque, scène, collaboration, projet…) ? – Qu'a-t-on à promouvoir : un produit, un événement, un univers, une démarche ? – D’où vient la sollicitation et pour quelle finalité ? – Rapports demandeur/demandé – Le curseur de la notoriété – Personne ne vous attend… – Savoir répondre avec cohérence et concision – Le fond et la forme – Les tics de langage ● Structurer son discours – Argumentaires – Synthétiser ses propos – Savoir utiliser les techniques journalistiques : hiérarchie de l’information (de l’essentiel aux détails), construction pyramidale, accroches... – Le choix des angles.

 

Savoir s'adapter...

Etre paré à toutes les configurations – Les particularités de l’interview presse, de l’interview radio (la voix, le flow, le rythme en sus) et de l’interview TV (l’image, l'attitude, le charisme en sus) – Les différentes formes d’interview : en direct ou en différé, par phoner, par mail ou courrier, en duplex… ● Se préparer aux interviews à la chaîne (les réponses variantes) – Se préparer aux interviews collectifs ou croisés, aux conférences de presse, débats et autres interventions publiques ● S’adapter au média concerné et à sa cible, son audience ou son lectorat.

 

L'interlocuteur et le contexte...

L’interviewer : premier contact, feeling – Ne pas se laisser dépasser par la personnalité de son interlocuteur – Ne pas chercher à le dépasser par sa propre personnalité – La capacité d’écoute – Savoir mettre en confiance – Ce que chacun attend de l’autre – Ce qu’on peut demander ou pas à un journaliste ● Le contexte de l’interview : cadre, choix du lieu et de l’ambiance, éléments de confort et de sécurisation, choix de la date et de l’heure, durée, présence d'autres personnes – Trouver ses repères  – Les attitudes recommandées et les attitudes déconseillées – Positiver – Communication=séduction ? – Etre à l’aise (ou donner l’impression de l’être) – Etre de conversation agréable – Etre « bon client » – Etre cohérent avec son image – Donner envie qu’on s’intéresse à sa démarche – Faire preuve d’écoute et d’ouverture – Entre proximité et distance : la convivialité et ses limites.

 

Gérer l'interview…

Self control – Etre « pro » et préparé tout en restant spontané – Se fixer un fil conducteur – Gérer les disgressions – Garder la main – Etre concis – Gérer son débit et sa respiration – L’importance des 20 premières secondes – Ne pas monopoliser la parole – Avoir du répondant – Rythmer l’interview – L’importance de l’échange (qualité des questions vs. qualité des réponses) – Trop d’infos tue l’info ● Questions à côté, réponses à côté, questions anecdotiques, hors-sujet : comment garder le cap – Sujets sensibles ou polémiques, questions inattendues ou embarrassantes, questions pièges ou orientées : comment y faire face et ne pas se laisser déstabiliser – Langue de bois, réponses indirectes et jokers – Jusqu’où peut-on aller ou pas (sujets tabous ou interdits) – Comment recadrer l’interviewer.

 

Savoir intéresser…

Se mettre à la place du journaliste : qu’attend-il ? Suis-je en train de lui donner de la bonne matière pour son article ? Quels sont les points qu’il aura tendance à mettre en avant ? ● Les « plus » pour rendre l’interview intéressante et efficace : Donner du sens – Donner du relief – Utiliser des mots ou des phrases qui font mouche – Formules choc et petites phrases  – Idées fortes – Infos exclusives – Apporter une réelle valeur ajoutée – Angles originaux – Le ton adopté – Savoir surprendre ● Se mettre à la place du destinataire final (lecteur, auditeur ou téléspectateur) : Ai-je été intéressant ? Ai-je été convaincant ? Que va-t-il en retenir ? ● La finalité, c’est de donner envie au lecteur ou à l’auditeur d’écouter mon disque (et de l’acheter), de venir me voir en concert (et de réserver ses places), de visiter mes pages sur Internet, de s’inscrire à ma fan base, d’adhérer à ma musique et d’en parler autour de lui.

 

Après l'interview…

Le résultat final – Phrases sorties du contexte – Orientations – Interview retranscrit sous une autre forme – Eléments de l’interview repris dans un article plus général – Fidélité des propos – Ce qu’on ne peut pas exiger d’un journaliste et pourquoi – Le processus de traitement et les autres intervenants – La liberté de la presse – Le droit de réponse.

 

Savoir prendre du recul...

Prendre du recul par rapport à l'autre, par rapport à soi-même – Savoir se situer et analyser sa communication – Ne pas se laisser déstabiliser par les articles de presse – Se mettre à la place de son interlocuteur – La ''méta-communication''.

Le media training que je propose* se déroule sur 1 ou 2 journées (ou 2 à 4 demi-journées) joignant la théorie et la pratique, mêlant formation, coaching, conseils et mises en situation avec simulations d’interviews (diverses configurations) suivies d’un débriefing. Selon les besoins, il peut être prolongé si nécessaire d’un travail sur la voix, l’attitude, la formulation, la présence, l’aisance et le répondant.

 

Ce média training découle de mon expérience. En 25 ans, j’ai à mon actif plus d’un millier d’interviews : artistes français et internationaux de tous styles, en développement ou confirmés, professionnels de la filière musicale, entrepreneurs, institutionnels, personnalités… J’ai moi-même accordé un certain nombre d’interviews (presse, radio, TV, web) et réalisé de nombreuses interventions et prises de parole en public : presse, radio, TV, sur internet, présentations, animations d’événements, conférences, discours, modération de débats, formations, ateliers, etc.